Alpinisme

Salève - Les Etiolets

La neige se fait attendre alors on jour les prolongations sur le rocher.

Olivier à découvert aujourd'hui les joies du Salève. Un savoureux coktail mariant escalade, via ferrata, randonnée et contemplation.

La première partie c'est fait dans une ambiance austère puis nous avons émergé du brouillard au niveau du Bonhomme. 

 

Dsc 0948light 1Dsc 097620151230 123540Dsc 1001

 

Grand Paradis

Un  Grand Paradis de fin de saison :

 -  une montagne ayant enfin retrouver sa blancheur

 -  de superbes lumières d'automne 

- une fréquentation plus que raisonnable 

- un super groupe de Belges

 

P1160623P1160648P1160681 1

P1160689P1160684 1
 

Balcon de la mer de Glace

Une belle semaines de refuge en refuge autour de la mer de glace, le nez toujours en l'air pour rever devant les grands sommets du massif : les grandes Jorasses, le Dru, la Verte, la République.

En plus de ces aspects contemplatifs, on a aussi bien mangé, un peu bu et beaucoup rigolé.....la montagne versant cool.

 

20150714 08073020150712 16454020150712 16572720150713 164402 

Meije Orientale

La Meije Orientale est un très beau sommet qui conclue à l'Est la fantastique barrière de la Meije. C'est le moins difficile des sommets qui composent le groupe. Le plus dur, c'est sans doute la longue montée au refuge de l'Aigle. Une vrai course en soi avec de la neige, de l'escalade, un peu de via ferrata et une pincée de glacier le tout 1800 m de dénivelé.

Cette montée à l'Aigle peut être un objectif en soi d'ailleur le superbe nouveau refuge et ses super nouveaux gardiens sont un sommet d'acceuil.

Mes compagnons ne comptaient malgré tout pas en rester là et après un levez à 4 heures nous avons gravit l'Orientale en très bonne conditions de neige. 

Attention toutefois, ces arêtes de neige sont difficiles à protéger et on y croise bien des cordées qui font du double ou du triple solo (si 1 tombe les 3 vont en bas).

Pour parcourir ces arêtes en sécurité, il faut jouer avec les versants, varier la longueur de corde, être vraiment à corde tendue et ne pas hésiter à poser des corps morts dans les parties les plus raides. La course est courte, on a le temps de bien faire les choses !

C'était telement bien que j'y suis retourné le lendemain avec une autre cordée. 


 

20150624 10503220150624 171513

 

20150625 091754

 

20150625 055845Dsc01737Dscn1461

 

 

Alpinisme hivernal dans Belledonne - Arête de l'Aigleton

La neige n'est pas là, il faut faire avec,  alors au lieu d'aller rayer des ski avec 200 autres enervés dans le vallon du Crachet, pourquoi ne pas profiter de ces conditions pour aller faire une peu d'alpinisme hivernal ?

Les accès sont encore faciles et le coup de chaud du début de semaine devrait avoir compacté la neige et permettre des déplacements faciles sans planche.  

Voilà les arguments que j'ai présenté à ma compagnone du jour et qui nous amène à 8 h du matin au parking de Prabert déserté.

La trace de montée est bonne et nous arrivons vite au pied de l'arête.

Là plus de trace, nous sommes les premiers de l'année. Une succession de pentes de neige et de petits couloirs en bonne neige permet de rejoindre facilement l'arête. 

On la chevauche ensuite pendant 2h30 en alternant neige et rocher. La neige n'est pas aussi ferme que je l'avais promis et l'ensemble est assez technique avec des contournements des gendarmes assez délicats. La course dans ces conditions vaut bien AD.

On atteind le sommet ravis de cette jolie ascension.

La descente sera nettement moin sympatique. Jusqu'au vallon de la Jasse, on évolue sur une infâme croute qui se brise 3 fois sur 4 en blessant les tibias. Dessous c'est une neige sans cohesion où il n'est pas rare d'enfoncer toute la cuisse. 

On râle et on peste mais on finit par rejoindre la trace de raquette.

Après une boite de paté, on oublie la croute et on se rappelle de ce beaux moments entre ciel et neige.

20141221 105507

L'arête du Pin avec 3 ou 4 cordées aujourd'hui

20141221 110759

Terrain Mixte ludique

20141221 122702

Terrain mixte plus délicat en neige un peu pulverulante

20141221 130638Bonheur du sommet

Tour Ronde - Arête Sud Est

Tour Ronde c'est le plus beau belvédère du massif.

Pour y accéder et faire une révision complète de tous les sommets des Alpes du Nord, le plus facile c'est la voie normale, mais cette dernière n'est souvent plus en conditions dès les premières chaleurs et devenir dangereuse.

On peut alors emprunter  l'arête Sud Est, un cran plus dure mais également plus ludique.

20140806 062734

Le rasoir  au début de l'arête

20140806 071822

20140806 080925

La vierge n'est plus très loin

Le mont Blanc versant cool.

 Pour les alergiques aux neiges éternelles et aux levés nocturnes, la nature a créé les Aiguilles rouges.

On y trouve une multitudes de voies rocheuses face au Mont Blanc dans tous les niveaux.

Finalement c'est en s'écartant du massif qu'on le voit le mieux, c'est pas Jérémy aux Crochues et Charline à Cocher-Cochon qui diront le contraire.

20140719 094836

20140731 113721

Arête des Cosmiques

L'arête des cosmiques c'est archétype de la course mixte chamoniarde : les pieds dans la neige et les mains sur le beau granit rouge.

Classiques des classiques, elle est superbe mais souvent victime de sont succès. 

Aujourd'hui une météo plus pessimiste que prévue avait démotivée les troupes et nous étions presque seuls sur l'arête, le luxe.

20140713 09522020140713 100951 120140713 102106